Français (Fr)English (United Kingdom)
Accessibilité
Recherche
Connexion
Le Musée de la Nacre et de la Tabletterie est ouvert tous les jours de 14h30 à 18h30 sauf le mardi
 



Archives

Evénement 

La Brosserie
Nom de l'exposition
La Brosserie
Dates
26.10.2011 - 16.04.2012
Lieu
Musée de la Nacre et de la Tabletterie - Méru

Description

Commissariat : Lionel Mignot
 
L’exposition
Après les succès de « J’écaille » et « Mémoires nacrières », le Musée de la Nacre et de la Tabletterie met à l’honneur un savoir-faire Picard issu de la Tabletterie : La Brosserie.
L’exposition met en lumière ce patrimoine local atypique et méconnu qui a fait de la Picardie une véritable plaque tournante de la production et de l’exportation de la brosse. En effet, jusqu’à la Première Guerre mondiale, le cœur de l’Oise a battu au rythme de ses brosseries.
« La brosserie : un savoir-faire tabletier à découvrir » invite le visiteur à porter son regard sur l’histoire d’une région et d’un métier, à découvrir les techniques de fabrication, les outils propres aux brossiers, des collections de brosses uniques en France…
Plus de 250 objets en bois, os, ivoire ou nacre ainsi que des machines d’époque s’offrent aux regards des visiteurs.
Cette exposition inédite met en exergue la nécessité du travail de mémoire concernant les activités et les techniques du passé qui font aujourd’hui partie intégrante du patrimoine et de l’identité Picarde.
Les objets présentés ici proviennent d’une partie du fonds appartenant à l’Association AMBO (l’Association pour le Musée des Brosseries de l’Oise) et du Musée de la Nacre et de la Tabletterie.




Parcours de l’exposition
Le parcours de l’exposition « La brosserie : un savoir-faire tabletier à découvrir » présente des objets du Musée de la Nacre et de la Tabletterie ainsi qu’une partie de la collection de l’AMBO, l’Association pour le Musée des Brosseries de l’Oise.
L’exposition est scindée en deux thématiques majeures, correspondant aux deux salles d’exposition : le métier de brossier ; les brossiers et brossières.
Au sein même de ces grands thèmes, des sous-thématiques existent :
 
 
PREMIERE SALLE : le métier de brossier
 
1. Cinq catégories de brosses
La brosserie est divisée en cinq catégories, affichées dès l’entrée dans l’exposition : brosserie de ménage, de toilette, industrielle, la pinceauterie fine et la pinceauterie en bâtiments.
 
2. La carte de l’Oise des brosseries en 1911
Grâce à ce panneau, chaque visiteur pourra découvrir la place importante de l’industrie brossière au début du siècle dernier. On parle de plus de 10 000 brossiers et brossières, 3 foyers majeurs dans l’Oise (Beauvais, Tracy-le-Mont et Bethisy-Saint-Pierre) et un grand nombre de petites communes satellites touchées par l’industrie brossière.
L’année 1911 marque l’apogée de la brosserie dans l’Oise et en France.


 

3. Fabriquer des brosses
Derrière cette thématique se cache plusieurs panneaux explicatifs sur les matières premières utilisées dans la fabrication des brosses (soies d’animaux, bois exotiques, os, synthétique, etc.) et sur les techniques de fabrication (manuelle, semi-automatique, automatique). Le savoir-faire brossier a en effet évolué depuis sa naissance au XIXe siècle. S’il fallait  20 minutes en 1906 pour fabriquer une brosse, il faudra seulement 3 secondes dans les années 1990 …Et alors qu’il fallait plus de 20 opérations différentes de fabrication à la main, on peut aujourd’hui garnir plus de 1000 brosses par heure.
Un établi de monteuse, authentique et datant de 1900 sera présent dans cette première salle ainsi que deux machines (une machine à percer double et une contreperceuse).
 
 
SECONDE SALLE : Les brossiers et brossières

1. Les grandes usines et le patronat
A travers les histoires combinées de Charles Loonen et d’Alphonse Dupont, deux grands patrons brossiers de Tracy-le-Mont et de Beauvais, le visiteur découvre l’univers du patronat du XIXe et du début du XXe siècle mais aussi l’épopée de deux usines qui ont marqué l’Oise.
 
2. Les métiers liés à la brosserie
Des métiers ont fait surface en annexe à la brosserie : cartonnerie, construction de machines pour la brosserie…C’est ce dernier métier qu’a exercé la famille Watteeuw durant trois générations, près de Beauvais.
 
3. Boîtes de collections et photos Usine Loonen en 1927
L’AMBO, en l’an 2000, a réalisé 19 boîtes de collection thématiques abritant des objets de valeurs liés à la brosserie d’hier et d’aujourd’hui.
Au dessus de ces boîtes seront exposés 11 cadres-photos datés de 1927. On y voit l’intérieur des ateliers de la brosserie Loonen à Tracy-le-Mont ainsi que les ouvriers au travail.